Vu la situation exceptionnelle que nous vivons, les enseignants que nous sommes se doivent d'être attentifs aux consignes officielles, les respecter et les faire respecter.

En premier lieu :
Rappelons que le virus se transmet essentiellement par voie aérienne,
mais que le port du masque (couvrant le nez et la bouche) a prouvé son efficacité pour limiter sa propagation ; c'est la première mesure à adopter, pour les élèves comme pour les enseignants.

Encore faut-il adopter des masques efficaces, ne laissant pas passer de filets d'air,
vu que, dans les danses que nous enseignons, les partenaires sont en contact rapproché.

Il existe actuellement des masques
- en tissu, d'une efficacité moyenne,
- chirurgicaux, un peu meilleurs, mais pouvant laisser passer des filets d'air,
- FFP2, bien plus efficaces, généralement utilisés par les soignants,
         filtrant au moins 90% des aérosols de taille moyenne 0,6 micron,
- FFP3, le must, beaucoup plus difficiles à trouver, et beaucoup plus chers,
         filtrant au moins 99% des aérosols de taille moyenne 0,6 micron.

Voir un article détaillé à l'adresse :
 www.adioscorona.org/questions-reponses/2020-05-03-quels-sont-les-différents-types-de-masques.html

Si vous trouvez, dans votre région, des masques FFP2 (on en trouve en pharmacie), ou même des FFP3 (on en trouve dans les grandes surfaces de bricolage),
incitez vos élèves à en porter, dites leur où vous les avez trouvés, éventuellement proposez leur à la vente.

Ceci sans oublier la désinfection régulière de vos locaux, et la mise à disposition de gel hydroalcoolique.

Enfin, on pourra éviter de changer de partenaire pendant les cours, même si cela ne correspond pas à l'esprit convivial des Danses de Société que nous défendons.

Si vous avez adopté des solutions susceptibles d'intéresser notre communauté, vous pouvez nous en faire part.

Notamment, on commence à voir circuler des informations sur la possibilité de réutiliser les masques jetables, après un temps de repos de plusieurs jours (au moins une semaine),
afin d'éviter des dépenses inutiles, et de réduire la pollution.
Voir par exemple sur le site :
 www.adioscorona.org
l'article "peut-on utiliser un masque chirurgical plusieurs fois ?"
soit la page :
 www.adioscorona.org/questions-reponses/2020-10-01-pollution-masque-chirurgical-plusieurs-fois-porter-utiliser-mer-ocean.html
que nous vous signalons à titre d'information et sans engagement de notre part,
sachant que ce site a été mis en place par un collectif de chercheurs, dont vous trouverez la liste à l'adresse :
 www.adioscorona.org/qui-sommes-nous.html